Parisfahrt 2018 – Savoir vivre und Interviews an der Seine

Im Juni besuchte eine Schülergruppe aus den Französischkursen der EF und Q1 für zwei Tage die Weltmetropole an der Seine. Neben der Erkundung der Stadt führten die Schüler in Kleingruppen Interviews mit Parisern durch. Sie befragten sie zu den deutsch-französischen Beziehungen und zur Lebenswelt Jugendlicher in Paris. Die Ergebnisse zweier Gruppen sind hier nun einsehbar – mais bien sûr en francais.

Viel Spaß bei der Lektüre. Zur Illustration der Fahrt findet Ihr einige Bilder im Text.

Les relations franco-allemandes (par Catharina, Julie, Celine, Sara, Maya; alle Q1)

Das Grab Balzacs auf dem Père Lachaise

Premièrement, nous avons parlé avec des gens au Forum des Halles. La première question que nous avons posée à tous les gens était s’ils parlent un peu d’allemand et ce qui leur vient à l’esprit en pensant à l’Allemagne. Beaucoup de gens parlaient un peu d’allemand et il y avait même une femme qui avait passé le « Abibac » et qui par conséquent parlait l’allemand très bien. Selon elle, les premières choses qui viennent à l’esprit de beaucoup de Français en pensant à l’Allemagne seraient le foot et la chancelière Angela Merkel.

Ensuite, nous avons parlé avec deux jeunes hommes qui nous ont raconté qu’ils étaient à Francfort avec un échange scolaire il y a trois ans. Ils avaient une image positif des Allemandes mais ils étaient d’avis que la vie en Allemagne n’est pas la même qu’en France, particulièrement la vie dans les familles et le travail à l’école.

Der Triumphbogen (Arc de triomphe) im Abendlicht

Après avoir parlé avec ces hommes, nous sommes allées au jardin du Luxembourg. Là, nous avons discuté avec une femme qui avait environ 60 ans. Elle nous a raconté qu’elle avait une copine d’origine allemande. Avec cette femme, nous avons parlé des relations franco-allemandes en rapport avec l’histoire de ces deux pays. Elle savait beaucoup sur la haine et la rivalité qui ont influencé les relations pendant longtemps, par exemple pendant les deux guerres mondiales. Elle était d’avis que cette haine était quelque chose de très négatif et qu’aujourd’hui, l’amitié entre la France et l’Allemagne est essentielle pour l’UE. Elle a ajouté que selon elle, il est très important pour l’amitié franco-allemande que les élèves et les autres gens apprennent la langue de l’autre pays. Par conséquent, elle n’était pas d’accord avec les plans du gouvernement de réduire les cours d’allemand dans beaucoup d’écoles.

Sacré Coeur am späten Abend

En somme, nous avons parlé avec des gens très sympas qui avaient tous une chose qui les lie à l’Allemagne. Malheureusement, il y avait aussi beaucoup des gens qui n’avaient pas le temps ou l’envie de parler avec nous, parce qu’ils voulaient profiter de leur week-end par exemple.

Être jeune et vivre à Paris (par Jan Iso, Alisa, Mattis; alle EF)

La France, notre voisin est un pays avec lequel nous avons une longue histoire, qui est finalement devenue une amitié entre les deux. Cette amitié est très importante pour la politique et l’économie mais bien sûr c’est encore primordial de savoir comment la relation des deux nations est dans le domaine de la société. Pour avoir une bonne relation, on doit très bien connaître son voisin, donc nous avons fait une interview à Paris avec quatre jeunes pour gagner des impressions sur la jeunesse et la vie à Paris.

Museum der Modernen Künste – Centre Pompidou

Premièrement nous avons voulu savoir, si les personnes vivent à Paris. Tous les jeunes nous ont répondu qu’ils n’habitent pas directement à Paris mais encore ils ne vivent pas à la compagne. Les jeunes l’ont décrit comme étant « entre les deux ». Parce que nous, les élèves allemands, pouvons très bien nous imaginer habiter à Paris à l’avenir, nous nous sommes demandés si les quatre jeunes peuvent aussi s’imaginer vivre à Paris. La réponse était différente de ce que nous attendions, bien que Paris soit très jolie et ait des vues très remarquables, les jeunes sont tous d’accord de ne pas vouloir vivre à Paris.

 

Zugang zum Museum

Bien sûr, nous avons voulu savoir la raison pour laquelle les personnes pensent ça. Les causes sont qu’ils trouvent que Paris est trop grande pour eux. En outre, à cause du centralisme en France, toutes les décisions importantes sont prises à Paris, ce qui rend Paris très politique et cela les jeunes n’aiment pas tellement. […]

Notre-Dame et la Seine

Finalement nous avons eu des questions sur la Coupe du monde du football ce qui est encore très importante en France mais pour nos jeunes c’est seulement important pour trois de ces derniers. Étonnamment, les quatre jeunes ont déjà anticipé la performance peu convaincante de l’équipe nationale allemande et ont donc répondu à la question de savoir qui remporte le championnat du monde avec « pas l’Allemagne ». Ils sont convaincus que la France devient le champion du monde.

Nach dem Kinobesuch am Bassin de la Villette

Pour terminer, c’était une interview très amusante et perspicace pour nous. Heureusement, les jeunes étaient très gentils et ils n’ont pas eu peur de répondre à nos questions. En résumé, je pense qu’on peut dire qu’il y a beaucoup de similitudes entre les Français et les Allemands, comme l’interview montre par exemple dans les domaines du football ou de l’amitié et de la famille.

Maintenant que l’Allemagne a quitté la Coupe du Monde, nous pouvons être pour notre voisin, alors « Allez les Bleues ! ».

Kommentar hinterlassen

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.